Ce sermon a été prononcé à l’occasion du culte qui a clôturé l’exposition Franz Stock à Berlin (29/04/2018), Pour le lire cliquez ici