Les Amis de Franz Stock

Grafik1

 

Marie-José Robert  a donné une conférence à Suresnes jeudi 10 Mars 2016, qui a rassemblé un public particulièrement attentif d’environ 80 personnes. Sur les grilles caddie mises en place par la Ville étaient suspendus  douze tableaux de l’exposition itinérante.

Le Maire de Suresnes, Christian Dupuy, s’était fait représenter par Mme Cécile Guillou, 1er Maire Adjoint.  On notait également la présence de la présidente de l’UFAFA (Union Francilienne des Associations Franco-Allemandes), du président et plusieurs membres de la Société d’Histoire de Suresnes, de membres du Lions Club, ainsi que de nombreux paroissiens de la ville et de leurs deux curés.

Cette conférence s’inscrivait dans le cadre de la Semaine de la Mission organisée par l’Eglise catholique à Suresnes du 8 au 13 mars 2016 (voir la page 18 du livret de cette manifestation en cliquant ici)

Marie-José Robert a évoqué la grande figure de Franz Stock, qui appartient à l’histoire de Suresnes et du Mont-Valérien, devant un public déjà fort sensibilisé à sa cause et qui se souvient des atrocités commises par les nazis au Fort du Mont-Valérien. Elle a rappelé la journée du 15 septembre 1990, date de l’inauguration de la Place de l’Abbé Franz Stock devant le Monument de la France Combattante et lu la lettre que le Chancelier Helmut Kohl avait adressée à notre Maire, le 18 décembre 1990, pour le remercier. La dernière partie de ses propos a été consacrée à la mission de Franz Stock au Séminaire des Barbelés. L’exposition Franz Stock à Strasbourg, dans la première quinzaine de Mai mai prochain, placée sous le haut patronage de Monsieur Martin Schulz a aussi été annoncée.

L’oratrice a ensuite répondu aux questions des assistants. Parmi eux, nous avons eu la grande chance d’échanger avec le petit-fils du médecin français de Franz Stock. Cet homme était Résistant et  a  été visité en  prison par Franz Stock. Par la suite, il est devenu son médecin. Son petit-fils et l’épouse de ce dernier résident à Rueil-Malmaison et ont été informés de la conférence par l’intermédiaire du doyenné.

Les AFS adressent leurs remerciements au Maire Adjoint à la Culture, Jean-Pierre Respaut, pour avoir mis  la Salle des Fêtes à la disposition des Amis de Franz Stock.

G. VFunerailles GV

Les Amis de Franz Stock déplorent le décès de Gérard  Vendrely, membre de la  délégation de Chartres. Ancien président des Artistes Euréliens, il avait adhéré à l'association et était devenu un membre assidu et essentiel de la délégation. Il assurait notamment le soutien technique des manifestations du Centre Européen de recherches Franz Stock au Séminaire des barbelés, leur éclairage, leur sonorisation, avec un dévouement et une discrétion digne d'éloges.

Les Amis de Franz Stock s’associent à la peine de ses proches.

carnets dAllemagne 1

Paru le 7 Novembre 2015 aux éditions ENTRE-TEMPS, cet ouvrage de François de Lagarde relate l’occupation de la Rhénanie vue par un officier français.

Nous sommes au sortir de la Grande Guerre, conflit de masse devenu mondial qui a vu deux peuples ennemis, les Français et les Allemands, sacrifier l'essentiel de leurs jeunesses et de leurs forces vives, après s'être haïs tout au long du XIXe. Nous connaissons la suite : il faudra à ces deux peuples une autre guerre deux décennies plus tard, et toute la deuxième moitié du XXe siècle pour parvenir à se réconcilier.

L’auteur y insiste sur :
- la grande difficulté de passer d'un état de guerre qui a duré quatre années à un état de paix. Les mentalités n'obéissent pas à une date d'armistice...

- un combat presque perdu par le catholicisme, mais pas entièrement : dans un océan de nationalisme émergent quelques figures emblématiques d'une première et très courageuse réconciliation franco-allemande.
Mais les paroles du Christ sur l'amour des ennemis demeurent alors à peu près ignorées.

Un livre qui peut éclairer les circonstances historiques dans lesquelles Franz Stock a passé son l’adolescence.

 

Elle s’est tenue cette année à Chartres, le 17 Janvier 2016. Accédez au compte-rendu en cliquant ici

Les Amis de Franz Stock  présentent ci-après la traduction d’une intervention prononcée en allemand le 28 Février 2016 par le Maire d’Arnsberg, en Rhénanie Nord-Westphalie. M. Hans-Josef Vogel s’exprimait devant le Franz Stock Komitee, notre association sœur, qui tenait son Assemblée Générale, comme à l’accoutumée, le dimanche le plus proche du jour anniversaire de la disparition de l’Abbé Stock.
Le Maire d’Arnsberg s’inspire à la fois de la biographie de Raymond Loonbeck, publiée en Français en 1992 et éditée en allemand en 2015 par les soins de notre association sœur, ainsi que de l’actualité la plus récente pour définir comment, à ses yeux et en tant qu’édile, l’héritage de Franz Stock, le programme de celui-ci, peut servir de guide pour nous orienter aujourd’hui.
La traduction en français des propos de H-J.Vogel est due à Jean Mercier (AFS, Chartres).
Pour en prendre connaissance, cliquer ici

Vogel

IMG 0233b

Dans la salle paroissiale de Saint Jacques du Haut Pas - où eurent lieu les obsèques de Franz Stock en février 1948 - s’est tenue le 6 Février 2016 une réunion d’information de la délégation de Paris Mont-Valérien, en présence de S. Chmelewsky. Elle a rassemblé une trentaine d’adhérents, dont le P.Derville, aumônier de l’hôpital Cochin, où est décédé Franz Stock. Après avoir parlé des activités 2015 et  de celles prévues pour 2016, le délégué des Amis de Franz Stock au Mont Valérien, Jean-Louis Macron, ancien aumônier militaire, qui y conduit de nombreux pèlerinages, nous a donné son émouvant témoignage sous le titre « C’est là où la réconciliation est à l’œuvre ». On trouvera ici une fiche de renseignements permettant d’organiser des pèlerinages en groupe ou des visites individuelles sur les pas de Franz Stock au Mont Valérien. cliquer ici
Les participants ont pu acheter des livres et se mettre à jour de leur cotisation. Les Amis de Franz Stock remercient le P. Delpit, curé de la paroisse, de son accueil.

20151202photo

Jean-Pierre Guérend, administrateur de l'association des Amis de Franz Stock et responsable de la délégation Paris-Mont Valérien de celle-ci, a donné le mercredi 2 décembre  une conférence Intitulée "Une vie donnée pour la réconciliation et la paix" à la paroisse notre Dame de Grâce de Passy, dans le cadre des conférences de l'Avent et pour introduire la journée paroissiale du 5 juin 2016 à Chartres et au séminaire des barbelés. Lire en cliquant ici le texte de cette conférence
 

à Meschede du 15 au 17 Novembre 2015

Au cours de cette rencontre, survenant au lendemain des attentats du13 Novembre à Paris, les deux associations ont décidé d'adopter une résolution. Lire son texte en cliquant ici :

Cette photo représente la cloche qui se trouvait au Séminaire des barbelés pour rythmer les journées. Depuis sa fermeture, en juin 1947, elle se trouve à la faculté de théologie de Fribourg en Allemagne. En effet, ses professeurs venaient au Coudray pour  assurer certains cours  et valider leurs examens des séminaristes A l'occasion d'une belle et récente exposition sur Franz Stock organisée par le Franz Stock Komitee, la cloche a été mise en valeur et photographiée par la délégation des Amis de Franz Stock qui s’est rendue à Fribourg en vue de renouer des liens avec la faculté de théologie. Rappelons que celle-cii, en décembre 1948, avait accoirdé le titre de Docteur Honoris causa à Franz Stock.

DE G À DR : S.CHMELEWSKY, A.IOOS, M.
DISCOURS DU REPRÉSENTANT DÉPARTEMENTAL DE LA FONDATION DU PATRIMOINE

  La Maison Ioos, à deux pas de la cathédrale, a souhaité marquer la gastronomie historique de la ville, par la création d’une pâtisserie du nom de « Chartrenser ». à l’exemple des traditionnels « Mentchikoffs », conçus à Chartres à la fin du XIXe siècle en souvenir de l’alliance franco-russe, Cette appellation de Chartrenser (« chartrains ») est celle que se sont donné les prisonniers allemands étudiants volontaires de 1945 à 1947 au "Séminaire des Barbelés" du Coudray .Ces étudiants se sont constitués après guerre en association sous ce nom, manifestant ainsi leur reconnaissance aux habitants de Chartres et sa région où ils avaient poursuivi leur formation de théologiens pour rénover le clergé allemand et aider à la réconciliation des deux pays au sortir de la guerre.En créant ce « produit-partage », sur la vente duquel quelques euros seront là chaque fois reversés à la fondation du Patrimoine, la Maison Ioos souhaite concourir à la restauration de l’ancien bâtiment du « Séminaire des barbelés », aujourd’hui Centre Européen de Rencontres Franz Stock pour perpétuer le souvenir d’un geste de réconciliation qui honore  Chartres , son et  sa région.